La trinité n'est pas diabolique !!!

Attention à ceux qui déclare la trinité diabolique !!!

Actes 7:55 Mais Etienne, rempli du Saint-Esprit, et fixant les regards vers le ciel, vit la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu.

La trinité

Entre Jésus & Vous | Comprendre la Trinité biblique

A. Le mot trinité ne se trouve pas dans la Bible
B. C’est, cependant, la doctrine pertinente et complète de la foi chrétienne
C. Simplement déclarée :Cet article explique que le Dieu de la Bible est Un seul Dieu, éternellement manifesté en trois Présences distinctes.

Il y a trois Présences en Dieu : le Père, le Fils et le Saint-Esprit.
Ces trois constituent Un seul Dieu, le même en substance.
Elles sont égales en puissance et en gloire.

Le Père est Dieu, le Fils est Dieu, le Saint-Esprit est Dieu. Mais le Père n'est pas le Fils, le Père n'est pas le Saint-Esprit, et le Fils n'est pas le Saint-Esprit.

(NDE : Le mot "Trinité" ne figure pas dans la Bible. Mais, comme nous allons le voir, la Bible parle constamment des Trois Présences divines distinctes, unies pour constituer Un seul Dieu).









La Trinité dans les noms de Dieu.

La Trinité est révélée dans quatre des noms bibliques de Dieu :

Son Nom est UN, ou Echad en Hébreu :
"L’Éternel sera roi de toute la terre ; en ce jour, l'Eternel sera un et unique sera son nom" (Zacharie 14 : 9) (Version du Rabbinat Français).

"Écoute, Israël, l’Éternel est notre Dieu, l’Éternel est un !" (Deutéronome 6 : 4) (Version du Rabbinat Français).

Le mot Hébreu "Echad" signifie en fait "unité."

"C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair" (Genèse 2 : 24). Ils deviendront "deux en un."

"L'assemblée tout entière (une) était de quarante-deux mille trois cent soixante personnes" (Esdras 2 : 64).

Le peuple Juif donne à ce mot, "Echad", le sens d'unité :

"Je crois avec une foi parfaite que le Créateur, béni soit Son Nom, est une Unité, qu'il n'y a aucune autre Unité semblable à la Sienne, et que Lui seul est notre Dieu, qui était, qui est, et qui vient" (Daily Prayer Book, Dr A. Th. Philips, Hebrew Publishing Company, 77-79 Delancey Street, New York, page 165).

"Il est Un, et il n'y a aucune autre Unité semblable à Son Unité. Il est inconcevable, et éternelle est Son Unité (Ibid. Page 17).

Son Nom est Adonaï :
En Hébreu, le mot "Adon" signifie Seigneur, ou Maître.

Adonaï est le pluriel du mot Adon, avec le suffixe possessif "i," ce qui signifie "mes Maîtres," ou "mes Seigneurs."


Son Nom est Elohim :
Elohim est la forme plurielle de El, Seigneur. Techniquement, il faudrait donc traduire Elohim par "les Seigneurs," mais, dans la pratique, on emploie le singulier, "Seigneur."


Son Nom est "Le Père, le Fils et le Saint-Esprit" :Son Nom est UN, ou Echad en Hébreu :
Son Nom est Adonaï :
Son Nom est Elohim :
Son Nom est "Le Père, le Fils et le Saint-Esprit" :

"Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit" (Matthieu 28 : 19).

Le mot grec traduit par "nom" est au singulier, mais il concerne trois Personnes distinctes, le Père, le Fils et le Saint-Esprit, unies dans un même nom.

La Trinité se révèle aussi quand Dieu fait référence à Lui-même en employant le pluriel :

"Puis Dieu dit : Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme" (Genèse 1 : 26-27).

Dieu "créa" (au singulier) l'homme, en utilisant l'expression plurielle "à notre image." Nous avons été créés à la ressemblance de Dieu.

"L’Éternel Dieu dit (au singulier) : Voici, l'homme est devenu comme l'un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d'avancer sa main, de prendre de l'arbre de vie, d'en manger, et de vivre éternellement" (Genèse 3 : 22).

"Allons ! descendons, et là confondons leur langage, afin qu'ils n'entendent plus la langue, les uns des autres. Et l’Éternel les dispersa (au singulier) loin de là sur la face de toute la terre ; et ils cessèrent de bâtir la ville" (Genèse 11 : 6-7).

"J'entendis la voix du Seigneur, disant : Qui enverrai-je (au singulier), et qui marchera pour nous ? Je répondis : Me voici, envoie-moi" (Esaïe 6 : 8).

Il y a plusieurs passages de la Bible où les différentes Personnes de Dieu sont mentionnées en même temps. En voici un certain nombre d'exemples :

"Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. La terre était informe et vide : il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme, et l'esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux" (Genèse 1 : 1-2).

Dieu (Elohim) et Son Esprit (Ruah).

"Alors l’Éternel fit pleuvoir du ciel sur Sodome et sur Gomorrhe du soufre et du feu, de par l’Éternel." (Genèse 19 : 24).

L’Éternel fait pleuvoir du soufre et du feu de par l’Éternel. Cette association de deux "Eternel" est étrange. Il s'agit d'une action impliquant à la fois Dieu le Père et Dieu le Fils.

"Ecoute-moi, Jacob ! Et toi, Israël, que j'ai appelé ! C'est moi, moi qui suis le premier, c'est aussi moi qui suis le dernier. Ma main a fondé la terre, et ma droite a étendu les cieux : je les appelle, et aussitôt ils se présentent. Vous tous, assemblez-vous, et écoutez ! Qui d'entre eux a annoncé ces choses ? Celui que l’Éternel aime exécutera sa volonté contre Babylone, et son bras s'appesantira sur les Chaldéens. Moi, moi, j'ai parlé, et je l'ai appelé ; je l'ai fait venir, et son œuvre réussira. Approchez-vous de moi, et écoutez ! Dès le commencement, je n'ai point parlé en cachette, dès l'origine de ces choses, j'ai été là. Et maintenant, le Seigneur, l’Éternel, m'a envoyé avec son esprit" (Esaïe 48 : 12-16).

Dans ce passage, nous voyons une allusion directe à Dieu le Père (l'Eternel), à Dieu le Fils (celui qui parle, la Parole), et à Dieu le Saint-Esprit (Son Esprit).

"Ainsi parle l’Éternel, roi d'Israël et son rédempteur, l’Éternel des armées : je suis le premier et je suis le dernier, et hors moi il n'y a point de Dieu" (Esaïe 44 : 6).

L’Éternel (Dieu le Père) et le Rédempteur (Dieu le Fils) forment bien un seul Dieu.

"Voici mon serviteur, que je soutiendrai, mon élu, en qui mon âme prend plaisir. J'ai mis mon esprit sur lui ; il annoncera la justice aux nations" (Esaïe 42 : 1).

C'est Dieu le Père qui parle. Il parle de Son Fils, sur Lequel Il a fait reposer Son Esprit. Ce même passage parle de l'Esprit, de l'Ame et du Corps de l'Eternel Dieu. "Mon serviteur" est Dieu le Fils, incarné dans un corps semblable au nôtre. "Mon âme" est celle de Celui qui parle, Dieu le Père. Et "Mon Esprit" désigne le Saint-Esprit.

"Car ainsi parle l’Éternel des armées : Après cela, viendra la gloire ! Il m'a envoyé vers les nations qui vous ont dépouillés ; Car celui qui vous touche touche la prunelle de son œil. Voici, je lève ma main contre elles, et elles seront la proie de ceux qui leur étaient asservis. Et vous saurez que l’Éternel des armées m'a envoyé" (Zacharie 2 : 8-9).

Celui qui parle Se présente comme l’Éternel des Armées. Mais Il dit qu'Il a été Lui-même envoyé par l’Éternel des Armées ! C'est Dieu le Fils qui a été envoyé par Dieu le Père.

"Pousse des cris d'allégresse et réjouis-toi, Fille de Sion ! Car voici, je viens, et j'habiterai au milieu de toi, dit l’Éternel. Beaucoup de nations s'attacheront à l’Éternel en ce jour-là, et deviendront mon peuple ; j'habiterai au milieu de toi, et tu sauras que l’Éternel des armées m'a envoyé vers toi" (Zacharie 2 : 10-11).

Celui qui parle Se présente comme l’Éternel. Il annonce qu'Il a été envoyé par l’Éternel des Armées.

"Alors il reprit et me dit : C'est ici la parole que l’Éternel adresse à Zorobabel : Ce n'est ni par la puissance ni par la force, mais c'est par mon esprit, dit l’Éternel des armées" (Zacharie 4 : 6).

L’Éternel des Armées, Dieu le Père, et le Saint-Esprit.

"La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots : Les mains de Zorobabel ont fondé cette maison, et ses mains l'achèveront ; et tu sauras que l’Éternel des armées m'a envoyé vers vous" (Zacharie 4 : 8-9).

L’Éternel parle, et dit qu'Il est envoyé par l’Éternel des Armées. C'est Dieu le Fils qui est envoyé par Dieu le Père.

"Ton trône, ô Dieu, est à toujours ; le sceptre de ton règne est un sceptre d'équité. Tu aimes la justice, et tu hais la méchanceté : c'est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t'a oint d'une huile de joie, par privilège sur tes collègues" (Psaume 45 : 6-7).

Dieu est oint par Dieu ! Notez que Messie signifie "Oint." Dieu le Fils, le Messie, a été oint par Son Père, qui est aussi Son Dieu.

"Les cieux ont été faits par la parole de l’Éternel, et toute leur armée par le souffle (ou esprit) de sa bouche" (Psaume 33 : 6).

Dieu le Père, Dieu le Fils, ou la Parole, et Dieu le Saint-Esprit.

"Tu envoies ton souffle (ou esprit) : ils sont créés, et tu renouvelles la face de la terre" (Psaume 104 : 30).

Dieu le Père et le Saint-Esprit.

"Parole de l’Éternel à mon Seigneur : Assieds-toi à ma droite, jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied" (Psaume 110 : 1).

C'est Dieu le Père qui parle à Son Fils, pour Lui demander de S'asseoir à Sa droite.

"Enseigne-moi à faire ta volonté ! Car tu es mon Dieu. Que ton bon esprit me conduise sur la voie droite !" (Psaume 143 : 10).

Dieu le Père et le Saint-Esprit.

"Voici, j'enverrai mon messager ; il préparera le chemin devant moi. Et soudain entrera dans son temple le Seigneur que vous cherchez ; et le messager de l'alliance que vous désirez, voici, il vient, dit l’Éternel des armées" (Malachie 3 : 1).

Dieu le Père annonce l'entrée du Seigneur, Dieu le Fils, Jésus-Christ, dans Son Temple.

"Elle conçut de nouveau, et enfanta une fille. Et l’Éternel dit à Osée : Donne-lui le nom de Lo-Ruchama ; car je n'aurai plus pitié de la maison d'Israël, je ne lui pardonnerai plus. Mais j'aurai pitié de la maison de Juda ; je les sauverai par l’Éternel, leur Dieu, et je ne les sauverai ni par l'arc, ni par l'épée, ni par les combats, ni par les chevaux, ni par les cavaliers" (Osée 1 : 6-7).

Dieu parle, et dit qu'Il sauvera Son peuple par l’Éternel, leur Dieu. Dieu le Fils, envoyé par Dieu le Père, est effectivement venu sauver Son peuple.

"Je publierai le décret ; l’Éternel m'a dit : Tu es mon fils ! Je t'ai engendré aujourd'hui" (Psaume 2 : 7).

Dieu le Père et Son Fils.

"Qui est monté aux cieux, et qui en est descendu ? Qui a recueilli le vent dans ses mains ? Qui a serré les eaux dans son vêtement ? Qui a fait paraître les extrémités de la terre ? Quel est son nom, et quel est le nom de son fils ? Le sais-tu ?" (Proverbes 30 : 4).

Dieu le Père et Son Fils.

"Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l'eau. Et voici, les cieux s'ouvrirent, et il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection" (Matthieu 3 : 16-17).

Dans ce verset, les trois Personnes de la Trinité Se manifestent en même temps : Dieu le Père, qui parle du Ciel, Dieu le Fils, Jésus, et Dieu le Saint-Esprit, sous la forme d'une colombe.

"En ce temps-là, Jésus vint de Nazareth en Galilée, et il fut baptisé par Jean dans le Jourdain. Au moment où il sortait de l'eau, il vit les cieux s'ouvrir, et l'Esprit descendre sur lui comme une colombe. Et une voix fit entendre des cieux ces paroles : Tu es mon Fils bien-aimé, en toi j'ai mis toute mon affection"
(Marc 1 : 9-11).

Le Père, le Fils et le Saint-Esprit.

"Tout le peuple se faisant baptiser, Jésus fut aussi baptisé ; et, pendant qu'il priait, le ciel s'ouvrit, et le Saint-Esprit descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe. Et une voix fit entendre du ciel ces paroles : Tu es mon Fils bien-aimé ; en toi j'ai mis toute mon affection" (Luc 3 : 21-22).

Le Père, le Fils et le Saint-Esprit.

"Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde" (Matthieu 28 : 19-20).

Le Père, le Fils et le Saint-Esprit. C'est le nom (au singulier) de Dieu : Père, Fils et Saint-Esprit.

"Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ, l'amour de Dieu, et la communication du Saint-Esprit, soient avec vous tous !" (2 Cor. 13 : 14).

Le Père, le Fils et le Saint-Esprit.

"Pierre, apôtre de Jésus-Christ, à ceux qui sont étrangers et dispersés dans le Pont, la Galatie, la Cappadoce, l'Asie et la Bithynie, et qui sont élus selon la prescience de Dieu le Père, par la sanctification de l'Esprit, afin qu'ils deviennent obéissants, et qu'ils participent à l'aspersion du sang de Jésus-Christ : que la grâce et la paix vous soient multipliées !" (1 Pierre 1 : 1-2).

Le Père, le Fils et le Saint-Esprit.

"Pour vous, bien-aimés, vous édifiant vous-mêmes sur votre très sainte foi, et priant par le Saint-Esprit, maintenez-vous dans l'amour de Dieu, en attendant la miséricorde de notre Seigneur Jésus-Christ pour la vie éternelle" (Jude 1 : 20-21).

Le Père, le Fils et le Saint-Esprit.

"Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu" (Jean 1 : 1).

Dieu le Père et Dieu le Fils, la Parole.

"Et je vis, au milieu du trône et des quatre êtres vivants et au milieu des vieillards, un agneau qui était là comme immolé. Il avait sept cornes et sept yeux, qui sont les sept esprits de Dieu envoyés par toute la terre. Il vint, et il prit le livre de la main droite de celui qui était assis sur le trône. Quand il eut pris le livre, les quatre êtres vivants et les vingt-quatre vieillards se prosternèrent devant l'agneau" (Apoc. 5 : 6-8).

Dieu le Fils, l'Agneau de Dieu, prend le livre de la main de Dieu le Père, et Il est adoré comme Dieu.

"Je regardai pendant mes visions nocturnes, et voici, sur les nuées des cieux arriva quelqu'un de semblable à un fils de l'homme ; il s'avança vers l'ancien des jours, et on le fit approcher de lui. On lui donna la domination, la gloire et le règne ; et tous les peuples, les nations, et les hommes de toutes langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle qui ne passera point, et son règne ne sera jamais détruit" (Daniel 7 : 13-14).

Dieu le Père, ou l'Ancien des Jours, et Dieu le Fils, semblable à un fils de l'homme, dont la domination est éternelle.

"Mais le consolateur, l'Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit" (Jean 14 : 26).

Dieu le Père, Dieu le Fils, Jésus, et le Saint-Esprit.

"Car il y en a trois qui rendent témoignage dans le ciel, le Père, la Parole et le Saint-Esprit, et ces trois-là sont un" (1 Jean 5 : 7).

Le Père, le Fils (la Parole) et le Saint-Esprit, Trois en Un.

Ce verset très clair a été retranché de nombreuses versions modernes. Pourtant, il figure dans la grande majorité des manuscrits anciens.
1) Un Dieu en trois puissances, « tri-unité »
2) Ou : Il y a Un Dieu et dans cette divinité il y a
a) le Père, le Fils et le Saint-Esprit – chacun est Dieu
b) le Père, le Fils et le Saint-Esprit – chacun est une puissance distincte

D. Incompréhensible
E. L’église à travers l’histoire s’est glorifiée dans cette doctrine.

1) Francis Schaeffer : « Je serais encore un agnostique s’il n’y avait pas eu la trinité, parce qu’il n’y aurait eu aucune réponse. Sans l’ordre élevé de l’unité personnelle et de la diversité comme dans la trinité, il n’y a aucune réponse. »
2) Charles Hodge : « La doctrine de la trinité est spécifique à la religion de la Bible. C’est une grande erreur de regarder cette doctrine comme une vérité purement spéculative ou abstraite, concernant la constitution de la divinité, avec laquelle nous n’avons aucun souci pratique. Au contraire, elle souligne tout le plan du salut et détermine le caractère de la religion de tout vrai chrétien. Aucune doctrine purement spéculative, surtout aucune doctrine si mystérieuse et hors de toute analogie, n’aurait pu maintenir le contrôle sur la foi de l’église, ce que cette doctrine a maintenu. Ce n’est donc pas par une décision arbitraire, ni par une adhérence bigote aux croyances héréditaires, que l’église a toujours refusé de reconnaître comme chrétiens ceux qui rejettent cette doctrine. »

2. Le rejet de la doctrine de la trinité est un trait caractéristique de la fausse religion

A. Exemples : Les Témoins de Jehovah, Tv2vie / Anjc, Children of God, The Way International, Worldwide Church of God, la Science Chrétienne, Edgar Cayce et the Assoc. of Research and Enlightenment, le Spiritisme, l’Islam…
B. Le guide des religions mondiales de Eerdman: « La compréhension de Dieu comme trinité… est particulière au christianisme et le différencie nettement des autres religions. Elle résume les éléments distinctifs et vitaux de la foi chrétienne. »

3. Histoire

A. A été utilisé la première fois par Tertullien aux alentours de 190 ap. JC.
B. 250 ap. JC, le Sabellianisme fut rejeté, qui est l’idée que Christ était une divinité, mais reniait toutes les distinctions personnelles de la divinité.
C. N’est pas apparu officiellement dans la théologie de la chrétienté avant le 4ème siècle – le crédo d’Athanase :
un Dieu dans la trinité et la trinité dans l’unité. Quiconque serait sauvé, qu’il réfléchisse à ce qui concerne la trinité.

4. Qu’il y a Un Dieu

Deut 6 :4 « Ecoute Israël ! L’Eternel, notre Dieu, l’Eternel est un. »
Esaïe 44 : 6 « Ainsi parle l’Eternel, le roi d’Israël, celui qui le rachète, le roi des armées : je suis le premier et je suis le dernier, en dehors de moi, il n’y a point de Dieu. »
1 Tim 2 :5 « Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, le Christ-Jésus homme. »
Jacques 2 :19 « Tu crois qu’il y a un seul Dieu, tu fais bien ; les démons le croient aussi et ils tremblent. »
Exode 20 :3 « Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face. »
5. Pourtant il y a une pluralité de personnes dans la divinité

A. Chacun dit « Je »

1) Le Père dit « Je »
2) Le Fils dit « Je »
3) Le Saint-Esprit dit « Moi », Actes 13 :2… « Le Saint-Esprit dit, ‘Mettez-Moi à part Barnabas et Saul pour l’œuvre à laquelle je les ai appelés.’ »

B. Chacun dit « Tu » à l’autre

1) Le Père dit au Fils « Tu »
2) Le Fils dit au Père « Tu »

C. L’amour pour l’autre est exprimé

1) Le Père aime le Fils. Jean 3 :35
2) Le Fils aime le Père. Jean 14 :31 « …mais afin que le monde sache que J’aime le Père. »
3) Le Saint-Esprit témoigne du Fils. Jean 15 :26 « …il rendra témoignage de Moi. »

D. A voir

Genèse 1 :26 « Alors Dieu dit, ‘Faisons l’homme à notre image selon notre ressemblance’ » – Est-ce Dieu et les anges ? Non, car…
1) L’homme n’a pas été créé par les anges, et
2) L’homme n’a pas été créé à l’image de Dieu et des anges
Genèse 3 :22 « l’Eternel Dieu dit, ‘Maintenant que l’homme est devenu comme l’un de nous. »
Genèse 11 :7 « Allons, descendons : et là confondons leur langage, afin qu’ils n’entendent plus le langage les uns des autres. »
Matt 28 :19 « Allez, faites de toutes les nations des disciples, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. »
Jean 10 :30 « Moi et le Père, nous sommes un. »

6. Bien qu’il y ait égalité dans leur essence et leur nature, cependant il y a subordination dans leur fonctionnement

A. Le Père plus grand que le Fils
Jean 3 :17 « Dieu, en effet, n’a pas envoyé Son Fils dans le monde pour juger… »
Jean 14 :28 « …car le Père est plus grand que Moi. »
Jean 17 :4 « Je T’ai glorifié sur la terre… »
1 Cor 15 :28 « Et lorsque toutes choses lui seront soumises, alors le Fils lui-même sera soumis à celui qui lui a soumis toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous. »

B. Le Père plus grand que le Saint-Esprit
Jean 14 :26 « Mais le Consolateur, la Saint-Esprit, que le Père enverra en Mon nom… »
Actes 2 :17 « …dit Dieu, Je répandrai de Mon Esprit… »

C. Le Fils plus grand que le Saint-Esprit
Jean 15 :26 « Quand sera venu le Consolateur que Je vous enverrai de la part du Père… »
Jean 16 :14 « Lui Me glorifiera, parce qu’Il prendra de ce qui est à Moi et vous l’annoncera. »

D. Pourtant nous avons ceci
Matt 12 :32 « Quiconque parlera contre le Fils de l’homme, il lui sera pardonné, mais quiconque parlera contre le Saint-Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle, ni dans le siècle à venir. »

7. Le Fils de Dieu est…

A. La divinité
Jean 1.1 « …et la Parole était Dieu. »
Jean 5 :18 « …se faisant ainsi Lui-même égal à Dieu. »
Phil 2 :6 « Lui, dont la condition était celle de Dieu, Il n’a pas estimé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu. »
Héb 1 :8 « Mais au Fils, Il dit : ‘Ton trône, ô Dieu… »
Esaïe 9 :6 « On L’appellera… Dieu puissant. »
Matt 22 :44 « Le Seigneur a dit à mon Seigneur… »

B. Pourtant, distinct de Dieu le Père

Jean 1 :1
a) « Au commencement était la Parole » (éternelle)
b) « et la Parole était avec Dieu » (distinction)
c) « et la Parole était Dieu. » (la divinité)
Jean 3 :16 « …Il a donné Son Fils unique » (distinction)
Jean 5 :18 « …mais parce qu’Il disait que Dieu était Son propre Père, se faisant ainsi Lui-même égal à Dieu » (distinction)
Jean 10 :30 « Moi et le Père, nous sommes un » (distinction, pourtant union)
Jean 17 :5 « …de la gloire que j’avais auprès de Toi, avant que le monde fût » (distinction)
Matt 17 :5 « …Celui-ci est Mon Fils bien-aimé… »
Marc 14 :36 « Il disait : ‘Abba, Père… »
Héb 1 :8 « Mais au Fils Il dit : ‘Ton trône, ô Dieu, … » (communication avec un autre)

8. Le Saint-Esprit est…

A. Une personne (pas d’humanité, mais a une personnalité), car le Saint-Esprit…
1) Intercède, Romains 8 :26 « …l’Esprit Lui-même intercède par des soupirs inexprimables »
2) A une intention, Romains 8 :27 « …et celui qui sonde les cœurs connaît quelle est l’intention de l’Esprit »
3) Pense / évalue, Actes 15 :28 « Car il a paru bon au Saint-Esprit et à nous de ne vous imposer d’autre charge »
4) Connait, 1 Cor 2 :11 « …personne ne connait ce qui concerne Dieu, si ce n’est l’Esprit de Dieu »
5) Veut, 1 Cor 12 :11 « Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme Il veut. »
6) Enseigne, Luc 12 :12 « car le Saint-Esprit vous enseignera… »
7) Communie, 2 Cor 13 :13 « …la communion du Saint-Esprit… »
8) Parle,
Actes 8 :29 « l’Esprit dit à Philippe : ‘Avance, et rejoins ce char.’ »
Actes 13 :2 « Pendant qu’ils célébraient le culte du Seigneur et qu’ils jeûnaient, le Saint-Esprit dit : ‘Mettez-Moi à part Barnabas et Saul pour l’œuvre à laquelle Je les ai appelés. »
Actes 20 :23 « …seulement, de ville en ville, le Saint-Esprit atteste et me dit que des liens et des tribulations m’attendent. »
1 Tim 4 :1 « Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi… »
Héb 3 :7 « C’est pourquoi, selon ce que dit le Saint-Esprit : ‘Aujourd’hui, si vous entendez Sa voix… »
9) Entend, Actes 5 :3 « Pierre lui dit : ‘Ananias, pourquoi Satan a-t-il rempli ton cœur, au point de mentir à l’Esprit Saint… »
10) Peut être mis à l’épreuve / tenté, Actes 5 :9 « Alors Pierre lui dit : ‘Comment vous êtes-vous vous accordés pour tenter l’Esprit du Seigneur ? »
11) Peut être attristé, Eph 4 :30 « N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu… »
12) Peut avoir de l’opposition, Actes 7 :51 « Hommes… vous vous opposez toujours au Saint-Esprit… »


B. La divinité

1) Il est interchangeable avec Dieu, Actes 5 :3-4 « Pierre lui dit : ‘Ananias, pourquoi Satan a-t-il rempli ton cœur, au point de mentir à l’Esprit Saint,… Ce n’est pas à des hommes que tu as menti, mais à Dieu. »
2) Il est interchangeable avec Dieu, 1 Cor 3 :16 « Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous ? »
3) Les paroles de Jéhovah sont citées comme étant celles du Saint-Esprit, cf. Esaïe 6 :9 et Actes 28 :25
4) Il y a égalité avec le Père et le Fils,
Matt 28 :19 « …baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. »
1 Cor 12 :4-6 « …même Esprit, même Seigneur, même Dieu… »
2 Cor 13 :13 « Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ, l’amour de Dieu et la communion du Saint-Esprit soient avec vous tous ! »
5) Il est éternel, Héb 9 :14 « …combien plus le sang du Christ – qui par l’Esprit éternel s’est offert Lui-même… »
6) Il est omniprésent, Psaumes 139 :7 « Où irais-je loin de Ton Esprit… »
7) Le blasphémer est impardonnable, Matt 12 :31 « C’est pourquoi, je vous dis : ‘Tout péché et tout blasphème seront pardonnés aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera point pardonné. »
9) Les Ramifications ? (Nouveau dictionnaire de la Bible) Les implications de la doctrine sont d’une importance vitale non seulement pour la théologie, mais pour la vie et l’expérience chrétiennes.

A. C’est la base de la diversité dans l’univers – la création étant un reflet du Créateur.
B. C’est la base de Dieu « étant Dieu », ce qui veut dire que, nous n’avons pas un Dieu qui avait un besoin de communiquer et d’aimer  
Il est indépendant, et se suffit à Lui-même.
C. C’est la base pour la communion et l’amour

1) Entre Dieu et l’homme, car, c’est cela est caractéristique de Dieu, car cela a lieu dans la divinité de toute éternité.
2) Entre l’homme et l’homme – l’homme étant créé à l’image de Dieu fait de la communion une réalité d’une importance vitale.

D. C’est la base de la rédemption, et il est donc juste de voir la diversité dans la rédemption,
2 Cor 13 :13 « Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ, l’amour de Dieu et la communion du Saint-Esprit soient avec vous tous ! »
1) Le Père qui planifie
2) Le Fils qui procure
a) Le Père a envoyé le Fils pour mourir à notre place
b) Le Père L’a récompensé et élevé
3) Le Saint-Esprit qui applique

La doctrine de Jésus seul est une doctrine de démons.

Si Jésus-Christ est le Père, le Fils et le Saint-Esprit, comme certaines Églises l’enseignent (la doctrine de "Jésus seul"- Oneness en anglais),
cela voudrait dire qu’il est comédien, ventriloque et menteur.

Mais Jésus n’est pas comédien, il n’est pas ventriloque et il n'est pas menteur.
Il a dit que le Père était plus grand que lui et que le Fils ne connaissait pas l'heure de son retour, mais le Père seul connaissait l'heure.

Si Jésus a agi comme un ventriloque et ce n'était pas le Père qui a parlé du ciel, il est comédien et menteur, et il a rendu témoignage de lui-même contre ses propres paroles. Il a dit : Si c'est moi qui rends témoignage de moi-même, mon témoignage n'est pas vrai.
Il y en a UN AUTRE qui rend témoignage de moi, et je sais que le témoignage qu'il rend de moi est vrai. (Jean 5 :30-32).

Le Seigneur Jésus a dit aussi: « Je ne puis rien faire de moi-même : selon que j'entends, je juge ; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé.

Résumons:

1. Il a dit donc : "Je ne peux rien faire de moi-même" (bien que l'égale du Père et auprès de lui avant de devenir un homme selon Philippiens 2 et Jean 17:4-5, pendant le temps de son humiliation ici bas Il devait être limité afin d'accomplir le plan de notre rédemption et Il devait dépendre du Père et du Saint Esprit afin d'être un modèle pour nous.)

2. "selon que j’entends, je juge"

3. "mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté…"(Il cherchait à accomplir la volonté du Père)

4. "Si c’est moi qui rends témoignage de moi-même, mon témoignage n’est pas vrai" (C'était vraiment le Père qui a parlé du ciel et non pas le Fils agissant comme un ventriloque, comédien et menteur).

5. "il y en a UN AUTRE qui rend témoignage de moi..." (le Père). (et il y a UN AUTRE consolateur selon Jésus dans Jean 14:15-17. Le Saint Esprit
rendait témoignage de sa résurrection.

6. Et dans Jean 14:15-26, il a dit: NOUS viendrons à lui, parlant du Père et de lui-même.

7. Le Saint Esprit parle (1 Tim 4, Actes 10, etc,) et il peut être attristé-Eph 4:29-30.
Il décide qui recevra les dons selon 1 Cor 12 et c'est lui qui ne parle pas de lui-même mais qui glorifie Jésus Christ.

8. Beaucoup de passages parlent de l'amour entre le Père et le Fils aussi. Et Jésus a été élevé parce qu'il a obéi au Père.

NON, Jésus n'est ni comédien, ni ventriloque. ni menteur.

Quiconque qui tord ainsi la Parole qui déclare clairement que nous devons confesser que Jésus est le Fils du Dieu vivant pour avoir une relation réelle avec Dieu égare les hommes du vrai salut-1 Jean 4:12-15.

Un tel homme fait l'oeuvre du diable.

Personne n'a jamais vu Dieu (le Père).
Les hommes n'ont vu que sa gloire-et Actes 7:55-56 est clair ainsi que Jean 14:15-26. Jésus n'est pas son propre Père.

Le Saint Esprit a son trône en nous pour l'éternité. Le Fils sera AVEC son Père et AUPRÈS de son Père pour l'éternité, et il sera soumis à son Père qui est SON CHEF comme le mari est le chef de sa femme-1 Cor 11:3.

Par amour et respect le Seigneur Jésus sera éternellement soumis à son Père-1 Cor 15:28.

Jésus a dit clairement avoir été AUPRÈS du Père avant que le monde fût-Jean 17:4-5.
Dire autre chose et vous appelez Jésus Christ menteur.

Oui, dire que Jésus est son propre Père est d’appeler le Seigneur et les apôtres menteurs.
C'est la raison pour laquelle Jean a dit: Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ ? Celui-là est l'antéchrist, qui nie le Père et le Fils (1 Jean 2:22).

Tout ce que le Christ a fait a été fait pour son Dieu (le Père). Dieu appèle son Fils Dieu, éternel et Seigneur dans Hébreux 1, mais le Fils appèle le Père SON DIEU.

Et nous voyons la même chose dans l’Apocalypse 3 : Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de MON Dieu, et il n'en sortira plus ; j'écrirai sur lui le nom de MON Dieu, et le nom de la ville de MON Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d'auprès de MON Dieu, et mon nom nouveau.

Shora Kuetu a dit dans sa vidéo contre la Trinité qu’il n’y a pas trois trônes dans le ciel et même pas deux.

Le trône du Saint Esprit est dans nos cœurs où il demeurera éternellement selon Jean 14 :15-17.

En disant qu’il n’y a pas deux trônes, de nouveau il appèle Jésus Christ menteur indirectement.
Voici ce que Jésus a dit : Celui qui vaincra, je le ferai asseoir AVEC moi sur MON trône, comme moi j'ai vaincu et me suis assis AVEC mon Père sur SON trône.(Apocalypse 3: 21).

Dans l’Apocalypse 4, nous voyons que Jésus prendra le livre scellé de la main de celui qui est sur le trône.

Je le dirai encore : La doctrine de « Jésus seul » est une doctrine de démons.
Quiconque nie le Père ET le Fils est de l’antéchrist – 1 Jean 2 :22.




Conclusion

1 Jean 5:7-8 (Édition Martin)  Car il y en a trois dans le Ciel qui rendent témoignage, le Père, la Parole, et le Saint-Esprit; et ces trois-là ne sont qu'un.
8 Il y en a aussi trois qui rendent témoignage sur la terre, savoir l'Esprit, l'eau, et le Sang; et ces trois-là se rapportent à un.



Source : La trompette.net

Voir un dossier similaire sur le sujet de la Trinité par "Kenzo Davidcliquez-ici